Interviews-Entretiens

Bazan, A. & Poenaru, L. ” Le lieu vide comme garant de liberté et de changement. Entretien avec Ariane Bazan”. In Analysis (2018), https://doi.org/10.1016/j.nan.2018.07.011

Ariane Bazan en entretien avec Liviu Poenaru à propos de la psychanalyse, de la neuropsychanalyse, de la clinique, de l’éthique, de la vie…

pdf complet Entretien Bazan-Poenaru

“Dans les articulations auxquelles vous faites références, ‘la psychanalyse’ s’est ‘adaptée’, au vocabulaire, aux attentes, pour ‘se mettre à table avec les autres’ (expression utilisée par Fonagy, 2003, p. 75 “to take its place at the high table of the scientific study of the mind”.). Elle s’est défaite de sa radicalité, même jusqu’à relativiser les concepts fondateurs tels que l’inconscient, le refoulement, mais certainement en se distantiant de son côté ‘scandaleux’ du côté de ses théories sexuelles, par exemple. Ben, dans la mesure où elle s’est ainsi ‘normalisée’, un nombre des autres partenaires ont eu ‘la grandeur d’âme’ de laisser de côté les vieilles rancunes et de l’accepter, voire de l’inviter à table, voire parfois même de la flatter. Elle est devenue une dame bien comme il faut, qu’on doit se rappeler d’inviter, pour s’assurer le plus possible de la bonne entente, mais ainsi ‘assagie’ elle n’est plus en rien nécessaire. Elle n’offre pas de plus-value: on l’inclut, pour des raison politiques, mais elle n’apporte pas d’éclairage exclusif. Certainement dans les théories développementales, on s’en sort très bien sans la psychanalyse.”

‘Wilde jij als meisje van zes al de mens doorgronden?’

Zomeravondgesprek Minister van Landbouw Carola Schouten bidt voor ze met gedupeerde boeren gaat praten, hoogleraar psychologie Ariane Bazan geeft haar patiënten onvoorwaardelijke liefde. „Ah, ja, maar natuurlijk wilde ik mijn vader redden.”
Petra de Koning en Jannetje Koelewijn, NRC Handelsblad,  3 augustus 2018