Viktoriya Vitkova

 

Viktoriya est doctorante en première année de thèse en cotutelle entre l’Université de Lorraine (laboratoire Interpsy, Prof. Ariane Bazan) et l’Université Libre de Bruxelles (laboratoire de Neurophysiologie et Biomécanique du mouvement, Prof. Ana Maria Cebolla Alvarez).

Elle est titulaire du Master en Social, Cognitive and Affective Neuroscience, obtenu à la Freie Universität Berlin et du Master en Sciences Psychologiques, à finalité psychologie clinique et psychopathologie, obtenu à l’Université Libre de Bruxelles.

Sa double formation reflète son goût pour l’interdisciplinarité et son souhait de tisser des liens entre la recherche et la pratique clinique, les neurosciences et la psychologie, le corps et l’esprit.

Le sujet de sa thèse vise à étudier la relation entre les oscillations alpha, l’inhibition linguistique et les processus primaires et secondaires décrits par Freud. A cette fin, elle utilise la technique d’électroencéphalographie (EEG), couplée à des outils linguistiques développés par l’équipe de Prof. Ariane Bazan dans le but de mesurer de manière objective les processus primaires et secondaires. Le titre provisoire de la thèse: “Le rôle des oscillations alpha dans l’inhibition/le refoulement de stimuli linguistiques : une étude à l’interface de la psychanalyse et des neurosciences motrices”.